Victoire du Bénin sur le Mali : Enfin les Ecureuils sonnent le glas de la réconciliation

(La relance du football béninois, le classement Fifa sera amélioré)

(Effervescence dans les rues de Cotonou)

Qui l’eut cru ? En effet, nul ne vendait chère la peau des Ecureuils, mais, au finish, les faits ont donné raison aux optimistes. Une réalisation applaudie dans les quatre coins du pays.

Les supporters béninois n’avaient pas effectué le grand déplacement comme ce fut le cas lors de certains matches. La preuve, le stade était plein au ¾. Donc, les Ecureuils ont livré la rencontre dans un stade où seuls les fanatiques, les vrais ferrures et vrais patriotes ont effectué le déplacement. Mais, à la fin, les « garçons » ont montré qu’ils ne sont pas encore « morts ». Le sport comme vecteur de réconciliation, on l’a vu hier. Dans les tribunes officiels, l’honorable Ahoanvoébla de l’Un a salué chaleureusement le professeur Mathurin Nago des Fcbe. Mieux, dans les gradins, tout le monde parlait le même langage. En outre, cette victoire, doit sonner le glas de réconciliation entre les supporters et l’équipe nationale sans oublier les dirigeants du football béninois à tous les niveaux. Ceci, après la mauvaise aventure des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations de 2012. Ils viennent de se réconcilier avec ce public et surtout sur un stade flambant neuf et rénové. Une belle victoire qui marque la relance du football béninois croqué de toutes parts par des « assassins » aux longues dents qui, malgré tout, ne veulent pas voir le football béninois connaître des jours heureux. On espère que cette fois-ci, la bonne solution a été trouvée et les Béninois peuvent jubiler du travail de maître qu’effectuent le ministre Didier Aplogan et la fédération béninoise de football qui ne ménagent aucun effort pour remettre le sport roi béninois sur les rails. Sûr et certain que si la rencontre du dimanche prochain était à Cotonou, le stade fera son plein, juste à cause de cet exploit des héros béninois. Preuve que les Ecureuils se sont réconciliés avec eux-mêmes et avec le public à partir de cette victoire. Mieux, dans les rues de Cotonou, c’est l’effervescence totale. On assistera sans nul doute, à un déplacement massif du public sportif lors de la rencontre contre les Ethiopiens dans le cadre des éliminatoires de la Can 2013. Une victoire qui relance non seulement le football béninois mais aussi et surtout doit améliorer la position du Bénin lors du prochain classement Fifa. D’autres exploits encore en vue !!! Allez les Ecureuils !!!!

Richard Yémen AGBENOMBA

Be Sociable, Share!
    Partager cet article par email Partager cet article par email

    Leave a Reply

    is_sidebar_active — This function has been removed or replaced by another function.