Warning: Creating default object from empty value in /home/nokoue/public_html/wp-content/plugins/hybrid-hook/hybrid-hook.php on line 121
Participation du Port de Cotonou au renouvellement du Mca : Les dettes de la société Atb sabotent les actions de la Dg/Pac

Participation du Port de Cotonou au renouvellement du Mca : Les dettes de la société Atb sabotent les actions de la Dg/Pac

892.221.400 Fcfa c’est le montant total que la société Atb de Saley doit au Port de Cotonou. Une dette plutôt importante vielle de près de 10ans et qui bloque actuellement les efforts de la Direction générale du Port autonome de Cotonou pour mette en œuvre sa politique. Au nombre de ces politiques, figurent en pôle position, les actions entrant dans le cadre de la partition du port dans le processus de renouvellement du compact Mca. En effet, pour satisfaire aux exigences des Américains, la direction du port autonome de Cotonou s’est engagée à assainir la trésorerie de la société. Une volonté qui s’est butée à l’insolvabilité des dettes de certains de ces clients notamment les plus gros dont la société Atb. Ainsi, les responsables du Port de Cotonou invitent les dirigeants de Atb à respecter leurs engagements afin de permettre au Port de continuer la mise en œuvre de sa politique. Lire le communiqué de presse du Port

POINT DE PRESSE

1) Dans le cadre de la lutte pour l’obtention du Second Compact du MCC américain au profit de notre pays, le Port Autonome de Cotonou qui avait déjà largement bénéficié du financement du Premier Compact notamment de son volet « accès aux marchés », l’Autorité portuaire est en train de tout mettre en œuvre pour remplir les obligations qui sont les siennes pour que le Bénin soit éligible pour le second compact.

2) Pour y arriver, la Direction Générale du Port Autonome de Cotonou doit réunir plusieurs conditions :

 Opérer des réformes institutionnelles sur l’ensemble du territoire portuaire ;

 Amélioration des procédures douanières au Port de Cotonou ;

 Elaborer et mettre en œuvre un plan de mobilisation des ressources financières pour le financement des projets du PAC ;

 Concéder la gestion du parking de régulation gros -porteurs au Port de Cotonou ;

 Assurer la pérennisation des installations et équipements acquis dans le cadre du Programme MCA-BENIN ;

 Auditer financier du Port de Cotonou au cours de l’exécution du programme et assainissement des finances du Port : c’est à ce niveau que la Direction Générale du PAC rencontre de grosses difficultés pour recouvrer ses créances notamment sur ses gros clients. Et c’est ici que le cas de la Société ATB nous pose un véritable problème :

En effet de la fin des années 90 à ce jour, la Société ATB reste devoir dans les livres du PAC la somme totale de 892.221.400 f cfa. Cette somme représente l’ardoise relative aux opérations commerciales concernant les véhicules d’occasion.

Le recouvrement de cette somme est un dossier pendant devant les Tribunaux, les Responsables de la Société ATB continuant à faire du dilatoire en multipliant des recours aussi fallacieux que fantaisistes pour réclamer au PAC des sommes faramineuses à titre de dommages et intérêts comme ce fut par exemple dans une procédure dans laquelle elle a réclamé 3.000.000.000 f cfa mais qu’elle a perdue.

Cette multiplication de procédures intempestives nous fait perdre temps et argent.

Pendant ce temps les conditionnalités pour l’obtention du second compact n’arrivent pas à être remplies alors que c’est le Bénin entier qui en profitera en termes de construction de routes, de centres de santé, d’écoles, d’hydraulique villageoise, etc.

Be Sociable, Share!
    Partager cet article par email Partager cet article par email

    Leave a Reply

    is_sidebar_active — This function has been removed or replaced by another function.