Ministère de l’Intérieur et de la sécurité publique : Benoît Dègla sans cabinet depuis des mois

(Le silence assourdissant des syndicats du ministère)

La capacité du ministère de l’Intérieur et de la sécurité publique et des cultes à s’acquitter convenablement de sa mission est menacée. Ceci tout simplement parce que l’attelage administratif et technique digne de ce nom y fait cruellement défaut. Cela fait en effet quinze mois déjà que le titulaire de ce département ministériel, M. Benoît Dègla est sans cabinet. Quand les postes ne sont pas vacants, c’est des intérims qui sont assurés. Vu le rôle sensible de ce ministère dans l’appareil d’Etat, le président Boni Yayi devrait se pencher sur la situation. Idem pour les différents syndicats de la maison qui sont curieusement silencieux.

La direction des ressources humaines et du matériel (Drfm). C’est le dernier poste en date qui vient d’être déclaré vacant au ministère de l’Intérieur, de la sécurité publique et des cultes. Avant elle, on peut malheureusement citer entre plusieurs autres, les trois postes de conseillers techniques, la direction de cabinet adjoint, le secrétariat général adjoint, la direction de l’administration de la police et la direction générale adjointe des affaires intérieures. Pour ce qui est des intérims, ils sont assurés, entre plusieurs autres, par le directeur de cabinet, le secrétaire général du ministère, le directeur général de la sécurité publique, le directeur des ressources humaines (Drh), le directeur général des affaires intérieures et le directeur de la coopération technique et de la sécurité. Comme on peut s’en rendre compte, ce sont les postes aussi stratégiques qu’importants qui sont vacants ou intérimaires au ministère de l’intérieur. Or le caractère vital et sensible de la mission assignée à ce département ministériel n’a jamais été à démontrer. Et depuis les indépendances, il a été considéré comme un ministère sensible par tous les régimes qui se sont succédé. Effectivement, sa mission est de grande importance. A savoir, entre autres, assurer l’ordre public, notamment la sécurité intérieure et extérieure de l’Etat, prendre toutes mesures tendant à assurer la prévention, la recherche et la répression de tous faits susceptibles de troubler l’ordre public et mettre en œuvre la politique des frontières. C’est l’exécution convenable de cette mission qui est menacée avec la non nomination des responsables qui doivent en principe se charger de l’application des directives du premier responsable de ce département ministériel. Ce qui pourrait rendre vaine la détermination du ministre Benoît Dègla à remplir avec efficacité, la mission que le chef de l’Etat lui a assignée. L’unanimité est d’ailleurs faite sur la compétence de l’homme qui est très actif sur le terrain. Mais selon beaucoup d’observateurs, il se retrouve un peu bloqué dans sa mission par ces vacances et intérims au niveau des postes stratégiques de son département. Il faut dire que d’autres ministères souffrent de l’absence de cabinets entièrement nommés. Mais la situation du ministère de l’Intérieur qui est resté sans cabinet depuis le début du deuxième mandat du chef de l’Etat est particulière et inédite. Certains n’hésitent pas à pointer du doigt la politisation à outrance des nominations qui en serait l’origine. Une situation qui selon certains analystes, échapperait à la connaissance du chef de l’Etat. Le président Boni Yayi doit y mettre fin le plus tôt possible. Ceci afin de garantir l’efficacité de ce département ministériel. Surtout que les fêtes de fin d’année souvent marquées par la recrudescence des braquages approchent inexorablement. Mais ce qui est frappant dans la situation du ministère de l’intérieur, c’est le silence de plus en plus assourdissant qu’observent depuis lors les différents syndicats des travailleurs. C’est maintenant qu’on apprend qu’ils prépareraient une sortie médiatique pour dénoncer cette absence de cabinet. Vivement qu’il soit vite mis fin à cette situation inédite du ministère de l’Intérieur qui n’honore pas l’administration béninoise.

P.X

Be Sociable, Share!
    Partager cet article par email Partager cet article par email

    Leave a Reply

    is_sidebar_active — This function has been removed or replaced by another function.