Warning: Creating default object from empty value in /home/nokoue/public_html/wp-content/plugins/hybrid-hook/hybrid-hook.php on line 121
Marche pacifique des syndicalistes : La Centrale syndicale annonce une paralysie générale mardi prochain

Marche pacifique des syndicalistes : La Centrale syndicale annonce une paralysie générale mardi prochain

Plusieurs responsables des centrales syndicales du Bénin ont organisé ce mardi, une marche de protestation dans les rues de Cotonou ; afin de dénoncer les menaces qui planent sur leur vie privée et celui des omis dans la réalisation de la Liste électorale permanente informatisée (Lépi).

« …j’invite le peuple béninois à l’observer dans quelques jours, Pascal Todjinou sera témoin et il sera responsable de toutes les violences et il sera pris tout seul ; en tout cas, on ira le chercher ; seulement si d’autres ne veulent pas le faire, les jeunes turcs iront le faire ; on le prendra tout seul, il a des parents, que ces parents le sachent dès maintenant ».Voilà l’une des déclarations de Lucien Medjico lors d’une conférence de presse le 15 février dernier ; qui a provoquée la marche pacifique de plusieurs secrétaires généraux. Cette marche a démarré à la Bourse du travail de Cotonou où une forte mobilisation de syndiqués a été remarquée.

 Scandant des cris hostiles au régime en place, aux présidents de la Cour constitutionnelle et de l’Assemblée nationale, les manifestants ont battu le macadam. De la Bourse de travail, ils ont pris par l’axe Unafrica –boulevard St Michel avant d’échouer sur la place de l’Etoile rouge sous le contrôle des éléments de la police.

Après avoir rassuré les protestataires que les syndicalistes ne seront jamais des politiciens ; le Secrétaire général de la Csa Bénin, Dieudonné Lokossou a fait noter que ce mouvement entamé n’est qu’une première. Dieudonné Lokossou poursuit énergiquement en soulignant que « Si on touche à un seul cheveu des secrétaires généraux des syndicats, le pays va s’embraser ».

A en croire Pascal Todjinou de la Cstb, l’armée béninoise a montré qu’elle est restée républicaine à travers cette marche bien encadrée par les éléments de la police. Restant sur les menaces du sieur Lucien Medjico, Pascal Todjinou a fait savoir que leur marche pacifique intervient pour défendre les omis de la Liste électorale permanente informatisée (Lépi). « Ces citoyens n’ont-ils pas le droit de voter » s’est-il- interrogé. Le secrétaire général de la Cosi, Kakaï Glèlè a précisé que cette mobilisation entre dans le cadre de la défense les droits civiques dans la mesure où des citoyens sont privés de vote. Pour Gaston Azoua, secrétaire général de la Cgtb, la révolution tunisienne plane sur le Bénin. « Nous sommes prêts à verser nos sangs si les gens veulent nous conduire vers la dictature » a-t-il poursuivi. A l’en croire, une grande mobilisation est attendue mardi prochain afin de paralyser le pays dans un mouvement de grève de 72 heures.

Par Rodéric Dèdègnonhou

Be Sociable, Share!
    Partager cet article par email Partager cet article par email

    2 responses to “Marche pacifique des syndicalistes : La Centrale syndicale annonce une paralysie générale mardi prochain”

    1. Atignon

      Vivement cela. Nous vous soutenons puisse que c’est une cause commune. Pourquoi ne pas aller à une grève illimitée jusqu’à satisfation totale pour bouter hors de la Marina ces anti démocrates qui sont les <>

    2. Atignon

      Vivement cela. Les <<<>>>, il faut les bouter dehors. Trop c’est Trop.

    Leave a Reply

    is_sidebar_active — This function has been removed or replaced by another function.