Warning: Creating default object from empty value in /home/nokoue/public_html/wp-content/plugins/hybrid-hook/hybrid-hook.php on line 121
Planning familial et protection contre le Vih/ Sida : L’Afemed sensibilise les populations d’Agbocodji

Planning familial et protection contre le Vih/ Sida : L’Afemed sensibilise les populations d’Agbocodji

Les hommes et femmes d’Agbocodji à Cotonou ont été sensibilisés hier mercredi 28 septembre 2011 sur l’importance du planning familial et la protection contre le Vih/Sida. Il s’agit d’une initiative de l’Association des femmes pour un meilleur développement (Afemed) que préside Mme Cécile Tessy. Cette sensibilisation s’inscrit dans le cadre de la célébration du deuxième anniversaire de ladite association. Des séances gratuites de dépistage volontaire ont mis un terme à cette commémoration.

La première problématique abordée hier à l’intention des populations d’Agbocodji est celle du planning familial. Des responsables et animateurs du Population service international (Psi) contactés par Mme Cécile Tessy sont venus les sensibiliser sur les avantages liés à l’utilisation des méthodes modernes d’espacement des naissances. D’abord, disent-ils, le planning aide les parents à avoir le nombre d’enfants qu’ils veulent et au moment où ils le désirent. Ce qui leur permet de bien se consacrer aux besoins de la famille. Tout simplement parce que leurs maigres ressources ne sont pas en grande partie tournées vers l’entretien de plusieurs bouches à nourrir. L’expérience a montré qu’il faut en moyenne deux ans pour la femme de récupérer après un accouchement. L’espacement des naissances permet à la mère de disposer de plus de temps pour retrouver ses forces entre deux grossesses afin d’être en bonne santé. Avec le planning, expliquent les émissaires du Psi, elle a le temps nécessaire pour s’occuper de son mari et de ses enfants. Toutes les méthodes modernes d’espacement des naissances ont été abordées dans la sensibilisation. Du stérilet aux pilules en passant par les spermicides, rien n’a été oublié. Les femmes ont émis des inquiétudes sur les éventuelles conséquences de ces différentes méthodes comme par exemple la stérilité. ‘’On peut avoir des enfants quand on arrête les méthodes d’espacement des naissances. Elles ne donnent pas la stérilité et ne sont pas nuisibles à la santé de la femme’’, leur ont assuré les envoyés du Psi. L’autre problématique qui a retenu hier l’attention des populations d’Agbocodji est le Vih/Sida. Ici, ce sont les émissaires du Programme national de lutte contre le sida (Pnls) que la présidente de l’Afemed a convaincu de les sensibiliser sur ce qui a été souvent appelé la maladie du siècle. Les trois voies de transmission que sont le sexe, le contact sanguin et l’allaitement maternelle ont été décortiquées de long en large pour les populations. Elles sont instruites sur les traitements qui permettent aujourd’hui à tout séropositif de vivre encore longtemps. L’important, disent les envoyés du Pnls, c’est de faire le test du dépistage. C’est pourquoi, ils ont accédé à la demande de l’Afemed en organisant la séance de dépistage d’hier. La présidente Mme Cécile Tessy est revenue sur l’objectif qu’elle poursuit en initiant ces séances de sensibilisation : « C’est la promotion de l’entraide entre les filles et fils du quartier que nous recherchons. En effet, depuis deux ans que je suis à Agbocodji, j’ai constaté que le Pnls nous a complètement oubliés. C’est pourquoi, nous l’avons invité pour faire la sensibilisation. Et comme nous ne voulons par la faire seulement au niveau de notre association, nous l’avons fait bénéficier à toute la population d’Agbocodji. La sensibilisation doit se poursuivre. Parce que le Sida existe vraiment. Il faut dire aussi que le planning est très nécessaire aujourd’hui. Car, l’espacement des naissances permet à chacun d’être heureux dans le foyer ».

Par Ghislain Gbènakpon

Be Sociable, Share!
    Partager cet article par email Partager cet article par email

    Leave a Reply

    is_sidebar_active — This function has been removed or replaced by another function.