Warning: Creating default object from empty value in /home/nokoue/public_html/wp-content/plugins/hybrid-hook/hybrid-hook.php on line 121
Déception au sein de la mouvance présidentielle : Léa Akogbéto sur le point de lâcher Yayi

Déception au sein de la mouvance présidentielle : Léa Akogbéto sur le point de lâcher Yayi

La déception commence a gagné du terrain au sein de la mouvance présidentielle. Après le double KO de mars et avril derniers, les partisans de Boni Yayi s’attendaient à avoir chacun, le retour de l’ascenseur. Chacun, s’attendait tout logiquement, dira-t-on, à avoir sa part du gâteau. Ce qui n’est pas toujours le cas, pour tout le monde. Si certains on été récompensés par des postes ministériels, d’autres, nommés Directeurs généraux, conseillers ou autres, ce n’est toujours pas le cas pour tout le monde. Du coup, l’impatience et la déception ont commencé à avoir raison de ceux-là. C’est le cas de Madame Léa Akogbéto de la 15ème circonscription électorale et Vice-présidente du Front républicain pour une alternance patriotique (Frap). De sources concordantes, on apprend qu’elle ne supporte plus d’être oubliée par le conseil des ministres, lors des nominations. Elle, qui dit avoir tout donné pour Boni Yayi depuis son premier mandat, sans rien avoir en retour. Elle serait même en colère contre la première Dame, Chantal de Souza Yayi qui à ses dires, l’aurait aussi oubliée, malgré le fait qu’elle soit la Vice-présidente du Frap, son parti. Mme Léa Akogbéto, en a assez. Elle a assez patienté et si dans les jours à venir, rien n’est fait, elle jettera son manteau de soutien de la mouvance pour s’engager dans une autre direction. Une situation qui certainement ne serait que le début ; car, on sait que la listes des oubliés par Boni Yayi depuis sa réélection est presque illimitée. Il y en a même qui attendent depuis le premier mandat, d’avoir le fruit de leur labeur d’avant 2006, et n’ont finalement rien obtenu jusqu’à ce jour. Toute chose qui montre que l’opposition n’est pas la seule menacée par les transhumances politiques. Et on se demande si ce n’est pas le début des problèmes pour Boni Yayi qui, pourrait aussi faire face à de rebellions au sein de l’Assemblée nationale.

PX

Be Sociable, Share!
    Partager cet article par email Partager cet article par email

    Leave a Reply

    is_sidebar_active — This function has been removed or replaced by another function.