Protocole d’accord entre l’Anpme et ses partenaires : Vers une assistance plus efficace aux Pme et Pmi

Les semaines et mois à venir s’annoncent sous les meilleurs auspices pour les petites et moyennes entreprises ( Pme) et petites et moyennes industries ( Pmi) béninoises. L’Agence nationale des petites et moyennes entreprises ( Anpme) a signé avec trois de ses partenaires, un important protocole d’accord qui va sans doute améliorer leur encadrement. La signature de la convention a eu lieu hier jeudi 15 décembre 2011 au siège de l’Anpme. Le directeur général de l’agence, M. Kpêyéton Houansodji a reçu à l’occasion, le soutien du directeur de cabinet du ministère en charge des Pme, Béké Tckandé.

La Fondation Nefer Khenem, le cabinet Akhénaton, et le groupement d’entreprise Saet-Pme/Pmi. Ce sont là les trois partenaires avec lesquels l’Anpme vient de signer un protocole d’accord pour le bien des Pme et Pmi. Avec la Fondation Nefer Khenem, l’agence envisage la promotion de l’économie locale. Ceci à travers le renforcement des capacités des Pme/Pmi et la facilitation de leur accès au financement. Avec le cabinet Akhénaton, il s’agira de l’organisation de sessions de formation à leur profit, mais aussi à celui des futurs entrepreneurs désireux de renforcer leurs capacités techniques. « Un partenariat qui permettra par des actions ciblées d’offrir aux Pme, les outils managériales, l’expertise entrepreneuriale et pourquoi pas, l’apport financier dont elles ont besoins aujourd’hui pour se rendre beaucoup plus performantes ; et offrir ainsi de la richesse et des emplois au peuple béninois », dira M. Arsène Dovonon du cabinet Akhénaton. Le groupement d’entreprises Saet-Pme/Pmi va, lui, prendre en charge l’organisation tous les deux ans d’un sommet africain des Pme dans deux principaux buts. Le premier, promouvoir les multiples atouts dont disposent le Bénin en particulier et l’Afrique en général, afin d’y attirer le plus grand nombre d’investisseurs étrangers. Puis en second lieu, favoriser le développement des échanges techniques et commerciales entre les Pme/ Pmi africaines et celles des autres régions du globe. « La première édition du sommet africain expo-trophée ( Saet) des Pme/Pmi est prévue pour le 1er trimestre 2012. Ce sera un espace pour découvrir et élaborer des solutions pratiques aux maux qui minent le développement des Pme/Pmi », explique Jean de Dieu Djidonou de Saet-Pme/Pmi. La signature du protocole d’accord d’hier, dit le directeur général Kpêyéton Houansodji, est l’aboutissement d’un long processus constitué de séance de travail et de recherche. Le directeur de cabinet du ministre n’a pas manqué d’inviter les différentes parties prenantes du protocole d’accord à respecter ses clauses. Ainsi, les Pme et Pmi seront bien parties pour plus de compétitivité.

Par Ghislain Gbènakpon

Be Sociable, Share!
    Partager cet article par email Partager cet article par email

    Leave a Reply

    is_sidebar_active — This function has been removed or replaced by another function.