Ce que vous devez savoir sur les sulfites dans le vin

Un sujet en vogue est lié aux conservateurs utilisés dans la préparation des aliments et des boissons, notamment les sulfites. Mais, après tout, que sont les sulfites et quelle est leur relation avec le vin ? Découvrez-le et bien plus encore dans cet article.

Sulfites : c'est quoi ?

Le sulfite est un terme populaire utilisé pour désigner le composé chimique SO2, également connu sous le nom de dioxyde de soufre. Le dioxyde de soufre est couramment utilisé comme agent de conservation dans l'industrie alimentaire et des boissons, en raison de ses propriétés antioxydantes et antibactériennes. Le sulfite joue un rôle d'antioxydant, il aide à donner le goût au vin et à éviter qu'il ressemble au vinaigre. Vous pouvez trouver plus de conseils ici par rapport aux propriétés du sulfite pour l'organisme.

Pourquoi les sulfites sont-ils utilisés dans le vin ?

Les sulfites sont un élément fondamental dans le processus de production du vin, car ils se produisent naturellement pendant la fermentation. Pour cette raison, il est impossible pour un vin d'être à 100% exempt de sulfites. Lorsqu'un producteur déclare que son vin est exempt de sulfites, il se réfère aux sulfites qui sont ajoutés dans la cave et non à ceux qui se produisent naturellement lors de la fermentation des raisins. La pratique consistant à ajouter du soufre au vin pendant le processus de production est très ancienne, remontant à l'époque de l'Empire romain. Avec la modernisation des techniques de production, de plus en plus de producteurs cherchent à limiter l'ajout de sulfites. Cela n'est souvent pas possible, car la fermentation ne libère pas toujours suffisamment de dioxyde de soufre pour que le vin reste en bon état pendant une longue période. En général, les vins qui ont un grand potentiel de conservation ont une plus grande quantité de sulfites ajoutés. Alors que les vins sont censés être consommés à un jeune âge, ils peuvent contenir une plus faible proportion de dioxyde de soufre. Mais attention, ce n'est pas une règle ! Pour être sûr de la quantité de sulfites présents dans un vin, il est important de prêter attention aux informations contenues sur l'étiquette de la bouteille.